La sélection du Mallarmé 2024

C’est l’un des plus prestigieux prix de poésie et il est remis pendant la Foire du livre de Brive. La sélection officielle du Mallarmé 2024 a été rendue publique. Voici les finalistes…

Qui succèdera à Béatrice Bonhomme, lauréate du Prix Mallarmé 2023 et actuellement en résidence d’écriture à Brive (Lire ici) ? Le nom du lauréat figure parmi la sélection officielle récemment dévoilée :

Alain BretonJe ne rendrai pas le feu, Les Hommes sans épaules, 2024
Mireille Fargier-CarusoVivre, Bruno Doucey, 2023
Guillaume MétayerMains positives, La Rumeur libre, 2024
Etienne PaulinPoèmes pour enfants seuls, Gallimard, 2023
Diane RégimbaldEchographies, L’atelier des noyers, 2023
Eric Sarner, 99 codas, La Rumeur libre, 2023

L’Académie Mallarmé a également dévoilé la sélection du Mallarmé étranger de la traduction 2024 :

Najwan DarwishTu n’es pas un poète à Grenade, traduction par Abdellatif Laâbi, Le Castor astral, 2023
Guéorgui GospodinovLà où nous ne sommes pas, traduction par Marie Vrinat, Les Carnets du dessert de lune, 2023
Audomaro Hidalgo, Les desseins de l’intempérie, traduction par Gaëtane Muller Vasseur, Phloème, 2023

Le Prix Mallarmé est l’une des plus anciennes et des plus prestigieuses distinctions poétiques. Il récompense un poète d’expression française pour un recueil de poèmes ou pour ses œuvres complètes.
Présidé par Sylvestre Clancier, le jury est constitué de l’ensemble des membres de l’Académie. Le Prix Mallarmé est doté d’un montant de 3 800€ qui comprend un mois de résidence d’écriture à Brive.