Gaël Aymon, prix Marguerite-Bahuet 2017

Ma réputation de Gaël Aymon a séduit le jury de lycéennes de 1ère accompagnement, soins et services à la personne (ASSP) du lycée Bahuet. Parmi les sept romans en lice, plusieurs ont attiré leur attention et suscité leur émotion mais leur choix s’est porté à l’unanimité sur cet ouvrage qui traite du harcèlement scolaire. Le rythme les a saisies et le sujet, particulièrement touchées.

Le lecteur y découvre l’histoire de Laura, quinze ans, qui ne goûte guère les soirées filles et préfère de loin traîner avec ses potes garçons. Mais lorsqu’elle repousse les avances de Sofiane, tout s’accélère. Ses amis lui tournent brutalement le dos. Laura se retrouve isolée, fragilisée et d’infâmes ragots commencent à circuler sur son compte. Ils vont finir d’enfler sur les réseaux sociaux jusqu’à lui exploser au visage. Joséphine, élève elle-aussi marginalisée, va aider Laura à relever la tête et à dénoncer le harcèlement dont elle est victime.

Ma réputationDepuis 2013, date de sortie du roman chez Actes Sud Junior, Gaël Aymon est allé à la rencontre de plus de 4000 lycéens. L’occasion pour l’auteur d’entendre la parole et la crainte des jeunes et de mesurer l’impact de son livre.
Récompensé par différents prix dont celui des jeunes Caladois- Slam ta lecture, il a aussi été traduit en Coréen et il est étudié en cours de français par les lycéens allemands. Une reconnaissance qui, en dépassant les frontières, en dit long sur l’universalité de cette problématique. Elle frappe de plein fouet cette génération qui craint d’autant plus les humiliations et les rumeurs qu’elles peuvent se propager à vitesse grand V sur les réseaux sociaux.
Plus largement, l’intérêt des jeunes pour ce livre témoigne sans doute de leurs difficultés à grandir dans un monde où le paraître, les normes et les critères de beauté prévalent souvent sur les singularités et les qualités humaines…

« Quelque chose m’échappe avec ce livre », confie l’auteur sur son site, « quelque chose que j’ai dû y mettre et qui appartient [aux adolescents] encore plus qu’à moi.(…) Car c’est là l’un des secrets de ce livre (…) : on vous le présente comme un roman sur le harcèlement, mais vous et moi savons qu’il parle également de bien d’autres choses. » Une richesse qui éclaire peut-être le succès de ce roman qui, les années passant, ne s’essouffle pas.

* les 7 romans en lice: Ma Réputation (Actes Sud Junior) de Gaël Aymon ; Sweet Sixteen d’Anne-Lise Heurtier (Castermann) ; Illettré de Cécile Ladjali (Actes-Sud) ; Qui es-tu Alaska ? de John Green (Gallimard Jeunesse) ; Songe à la douceur de Clémentine Beauvais (Editions Sarbacane) ; Le Prochain Corrézien de Juvénal Thiare Abita (Editions Claire Lorrain) ; Chagrin d’école de Daniel Pennac (Gallimard).

Crédit photo : Pascale Anglès